AccueilGSÉcrire en cursive en GS

La démarche :

Pour apprendre aux grandes sections à écrire en cursive, je suis une adepte de la progression de Danièle Dumont depuis plusieurs années, enfin surtout de son ouvrage Le geste d’écriture… J’ai aussi dans mes tiroirs les 3 petits cahiers d’écriture « maternelle » que D. Dumont a publiés (Cf. aperçus Amazon en bas de page), dont je m’inspire aussi.

Pendant la première période, je travaille avec les GS sur la latéralité, l’horizontalité des tracés, le contrôle du geste (viser, freiner…), avec un travail en graphisme sur les lignes, quadrillages, lignes brisées… et en parallèle, la gestion plus globale du corps, bras, poignet, en faisant de grandes boucles avec un foulard par exemple.

Dans un deuxième temps, les élèves expérimentent les premiers tracés avec des lettres rugueuses et le plateau de semoule, puis sur ardoise blanche avec des velledas fins, sans contrainte de lignages. Ce travail est fait soit en individuel, soit en tout petit groupe, avec 3 élèves max, les autres élèves étant en autonomie avec les ateliers individuels de manipulation.

tracer dans la semoule

Quand les grandes familles de lettres ont été vues (dans l’ordre : les boucles avec le l et le e, les étrécies avec le u, le i et le t, les rondes avec le c, le a, le o et le d, les ponts avec le m et le n), j’introduis les lignes, avec les couleurs et les symboliques (les chemins) que j’avais découverts sur le blog de Mme Figaro, c’est à ce moment-là aussi que l’on commence à écrire le prénom en cursive, en général, en fin de 3ème période, mais cela peut varier d’une année à l’autre et d’un élève à l’autre.

> le chemin de la souris : ligne d’écriture marron (la terre, où on pose les pieds), 1er interligne vert (hauteur de l’herbe, où sont la plupart des lettres)

> le chemin des oiseaux : certaines lettres montent dans le ciel avec la ligne bleue (on monte un peu avec le d et le t, mais les lettres qui ont des « ailes » montent en haut du ciel)

> le chemin des vers de terre : certaines lettres creusent la terre et arrivent à la ligne rouge.

J’utilise aussi ces repères au tableau avec les CP lors de chaque séance initiale d’écriture, on continue à parler des lettres qui creusent et qui montent dans le ciel…

Les outils :

> les fiches créées par Zazoo et Madel, que mes élèves ont à disposition avec le plateau de semoule (à télécharger sur leur blog en cliquant sur l’image, vous pourrez lire sur l’article plein d’autres pistes très intéressantes si vous ne connaissez pas encore) :

Fiches chez Zazoo et Madel

> une fiche pour la découverte collective de chez Trois plumes (à télécharger sur son blog Les clés de la classe, dans l’article « Piste d’écriture cursive« )

Fiche pour découverte collective écriture cursive

> la fiche individuelle de découverte pour les élèves, soit plastifiée, soit glissée sous pochette transparente lisse (cliquez sur l’image pour télécharger) :

Fiche entrainement découverte des lignes

> la même fiche avec un lignage plus réduit :

fiche entrainement GS 2

> la fiche individuelle seyes agrandis, pour la fin de l’année, soit plastifiée, soit glissée sous pochette transparente lisse (cliquez sur l’image pour télécharger) :

fiche entrainement cursive fin GS

Mes élèves de GS utilisent désormais ces fiches lignées systématiquement plastifiées, avec des feutres non-permanents (les Staedtler Lumocolor pour ne pas les nommer…) en taille Medium, ça glisse bien, ça permet un geste fluide et net, un petit coup d’éponge humide et c’est propre !

            


Commentaire

Écrire en cursive en GS — 16 commentaires

  1. Coucou,

    Je me demandais si à un moment les élèves écrivent sur des cahiers, et si oui, quand ?
    Merci d’avance pour tes éclairages !

    • Un petit peu, oui.
      Cette année, ils viennent tout juste de commencer cette semaine, dans un cahier seyes 4mm, que j’ai massicoté en 2 pour faire des mini-cahiers. Ils sont contents et ça permet de commencer le repérage de la marge, des lignes…, de tester l’écriture sur cahier avec crayon de papier.

  2. Que ça fait plaisir voir ta mise en pratique sur le blog! Merci pour le lien!
    Quel beau rendu la semoule! J’utilise du sel, … Je crois que je vais changer!
    Merci pour le lien!
    Je viens de passer un moment très instructif!

  3. Non,je n’utilise que les livres et cahiers de Danièle Dumont mais j’enrichis mon travail sur le geste, des propositions de Liliane Baron (Magnard) pour certains gestes. La démarche est identique : comptine, vécu, représentation du geste (la trace laissée par le geste)…
    Pour le reste des programmes sur l’écriture, il s’agit de produire un écrit. Je ne fais jamais écrire ce qu’ils ne peuvent pas écrire. Donc quand on fait de l’écriture inventée en début d’année, c’est en majuscules. Sinon, beaucoup de dictée à l’adulte … et je vais reprendre du travail de production d’écrit avec étiquettes. Mais ça je ne maîtrise pas !

  4. En fait, l’avantage du rouleau avant les ponts, c’est que les ponts dérivent du rouleau comme les étrécies dérivent des boucles… C’est ce que j’avais essayé de mettre en place il y a 4 ans… et que j’ai trouvé dans un vieux mémoire de 1989 juste après… Cela marche fabuleusement bien !

    • Merci pour ces précisions sur le rouleau .
      Utilises tu d autres ouvrages pour l écriture en GS stp?
      Écrire est très miss en av ds les programmes 2015 .
      Dc je cherche aussi en dictée à l adulte .
      Merci pour cet échange
      Karine

    • C’est exactement cela Sol. Il existe deux formes de base (une par unité de mouvement) : la boucle et le rouleau.
      De la boucle dérivent l’étrécie et le rond
      Du rouleau dérivent le pont et les jambages
      (cf. http://legestedecriture.fr/du-nouveau-dans-les-formes/)

      Je viens de publier chez Hatier un ensemble de posters à afficher. Comme sont nom l’indique le poster du processus de formation des lettres montre comment se créent les formes et se forment les lettres.

  5. Sur le site de D.dumont, on retrouve le « rouleau » en deuxième geste.
    L’as-tu intégré à ta progression stp?
    J’ai du mal à le visualiser.
    J’ai l’ancienne version de son ouvrage et ce geste n’est pas précisé.
    Merci pour cette recherche.

    Karine

    • Bonsoir, effectivement, il y a maintenant le « rouleau » dans la progression Dumont. Je n’ai moi aussi que l’ancienne version, mais de ce que j’ai compris sans le lire, ce geste correspondrait en gros à des boucles « à l’envers ». personnellement, je ne change pas ma progression, qui fonctionne très bien, je fais ce geste avant d’introduire les lettres qui le nécessite et qui arrivent à la fin de ma progression.

  6. Historique Commentaires sur titline.eklablog.com :

    1
    Mecarson
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 18:38

    Je vois que nous avons les mêmes références! Ton explication est vraiment claire et tes documents très bien. merci TitLine!

    2
    Dys é moi Zazou
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 22:23 Supprimer le commentaire

    J’aime beaucoup! Je parle des arbres et du ciel, mais j’aime beaucoup l’idée des oiseaux. Je vais adapter et adopter, je crois! Très joli!

    Juste une petite question. Les lignes grises ne gênent-elle pas? Je trouve que parfois, oui! C’est beaucoup!

    Pour faire des ardoises, je place la feuille plastifiée dans une pochette lisse pour la préserver : c’est efficace! Et ça glisse mieux que sur les feuilles de plastification qui restent plus tâchées.

    3
    TitLine
    Samedi 1er Février 2014 à 18:53

    Merci à vous deux !

    Pour les lignes grises, ça ne gêne pas puisqu’elles ne sont que sur la fiche qui me sert à moi au tableau pour expliquer et montrer (celle avec les images des animaux), ça les initie en douceur puisque j’en parle un peu (pour le d et le t), mais sur les fiches individuelles des élèves, elles n’y sont pas.

    4
    Dys é moi Zazou
    Samedi 1er Février 2014 à 19:04

    Merci pour ton explication!

    5
    le basle
    Dimanche 16 Mars 2014 à 19:21

    super je vais m entrainer avec mon loulou , merci de vos partage

    6
    Sequaris Anne-Sophie
    Lundi 23 Mars à 16:09

    Génial!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *