AccueilVie de la classeComportementGestion de classe : ceinture comportement, conseil coopératif, responsabilités…

Cette année, j’ai fait évoluer ma gestion de classe que j’avais mise en place ces dernières années, pour aller vers un système global où tout est lié, qui se veut davantage positif, actif et coopératif. Je vous présente le tout dans ce grand article avec :

le suivi quotidien du comportement

les ceintures de comportement

le conseil coopératif

les responsabilités

les documents ressources à télécharger

Le suivi quotidien avec le « Loup » :

Fonctionnement :

Afin d’avoir un suivi quotidien du comportement de chaque élève, j’ai gardé le système du « Loup du comportement », déjà expliqué dans l’ancien article. Quatre colonnes avec 4 couleurs (rouge à gauche, puis orange, jaune et vert), chaque matin, tous les prénoms des élèves sont à droite de la colonne verte,  avec le « Loup prêt à travailler ». En cas de non respect d’une règle (règles établies en amont, en classe par les élèves), le prénom bouge. La première fois, le prénom de l’élève est toujours dans la colonne verte, mais à gauche, si une règle est encore une fois non respectée par un élève ayant déjà été prévenu (son prénom est à gauche de la colonne verte), le prénom va dans la colonne jaune, ainsi de suite. En fin de journée, chaque élève colorie la couleur du loup sur sa fiche personnelle de suivi, avec les significations suivantes :

• Aujourd’hui, tu es resté en « Loup vert » : très bon comportement !

• Aujourd’hui, tu termines la journée en « Loup jaune » : un p’tit écart dans ton comportement.

• Aujourd’hui, tu termines la journée en « Loup orange » : attention, il faut se ressaisir !

• Aujourd’hui, ton loup est devenu « Loup rouge » (en cas de violence, le prénom est directement mis dans la colonne rouge) : le comportement est à revoir d’urgence !

loups comportement

Quels sont les objectifs de ce suivi quotidien ?

• Que chaque élève visualise concrètement en cours de journée son propre comportement.

• Permettre à chacun de commencer la journée avec le slogan « Prêt à travailler ! »

• Garder une trace personnelle sur sa fiche de suivi pour visualiser l’évolution dans le temps.

• Grace à la fiche de suivi personnel, permettre à chaque élève de réfléchir lui-même sur la possibilité de faire une demande de changement de ceinture de comportement ou non lors du prochain conseil coopératif, c’est une trace que l’élève peut montrer au conseil.

Les ceintures de comportement :

Fonctionnement :

Tous les élèves démarrent en début d’année en ceinture rose, c’est la ceinture de base, avec les droits (presque) minimum. Un élève qui pense être prêt (s’il respecte bien les devoirs de sa ceinture actuelle, et qu’il pense qu’il saura respecter les devoirs de la ceinture suivante), peut demander à obtenir la ceinture supérieure. Sa demande sera examinée au Conseil coopératif. Si l’avis est favorable, l’élève entre dans une période d’essai d’au moins 2 semaines. L’attribution de la ceinture fera l’objet d’un nouvel examen du Conseil à la demande de l’élève. Une ceinture acquise ne peut pas être perdue, mais cependant, un élève qui se retrouve en « Loup rouge » voit sa ceinture, avec les droits qui en découlent, suspendue jusqu’à décision du Conseil de lui redonner. Un élève « sans ceinture »  à cause du « Loup rouge » a les droits minimum.

ceinture-comportement-loup-2016

À chaque ceinture correspond un ensemble de droits et de devoirs, les devoirs sont de plus en plus exigeants, les droits de plus en plus nombreux (cliquer pour agrandir) :

ceinture-comportement-droits-devoirs

Quels sont les objectifs de ces ceintures ?

• Permettre à chaque élève d’avoir la place qui lui convient en classe : un élève qui n’est pas encore suffisamment « grand », autonome, n’est pas confronté à des devoirs qu’il ne saura pas respecter. (Exemple : si un élève en ceinture rose oublie de lever la main avant de prendre la parole, ou ne se tient pas correctement au coin regroupement… il sera rappelé à l’ordre verbalement, mais son « Loup » ne bougera pas, il restera en vert, car ces exigences sont celles de la ceinture supérieure. Par contre, si ce même élève se lève sans avoir demandé la permission, son « Loup » bougera, alors qu’un élève en ceinture supérieure n’a plus besoin de demander cette permission pour se lever – à bon escient ! …)

• Inciter chacun à « grandir », à devenir plus responsable : les droits acquis par les changements de ceinture doivent être motivants pour pousser les élèves à devenir de plus en plus autonomes. Les devoirs et les droits doivent donc être réfléchis en fonction de la classe, des élèves. (Exemple : certains élèves n’arrivaient pas du tout en début de CP à penser par eux-mêmes de passer aux toilettes pendant les temps de récréations. Quand ils demandent à aller aux toilettes à peine le seuil de la classe franchi, tant qu’ils sont en ceinture rose ou blanche, ça n’a pas de conséquence sur le « Loup », mais je leur rappelle systématiquement que si un jour, ils veulent être en ceinture bleue, ces demandes ne seront plus possibles sans conséquences. Et bien, cela fonctionne, je les vois faire des efforts sans avoir besoin de « sanctionner », et être vraiment désolés quand cela leur arrive encore d’oublier, leur objectif est bien de « grandir » – certains diront que c’est par la carotte des futurs droits potentiels, c’est vrai.)

• Se responsabiliser soi-même par rapport à son comportement : prendre conscience de son propre degré d’autonomie. Les élèves doivent eux-mêmes faire la demande pour passer à la ceinture supérieure, et quand ils sont en période de test, c’est à eux au bout de 2 semaines minimum, de demander la validation de la ceinture, ou le retour en ceinture inférieure. Pour prendre leur décision, ils consultent leur suivi quotidien des « Loups », et doivent réfléchir pour se rappeler ce qui s’est passé en cas de « Loup jaune » ou « Loup orange ». Une fois leur demande faite, ils prendront la parole lors du conseil pour argumenter leur demande.

Le conseil coopératif :

Le site de La classe de Dame Dubois m’a été très utile quand j’ai décidé de me lancer dans le conseil coopératif, c’est chez elle que je me suis « rassurée » et où j’ai puisé des idées de mise en place. Cliquez pour aller lire ses explications sur le conseil coopératif et la boite à messages.

Fonctionnement :

Chaque vendredi, en fin de journée, a lieu dans ma classe le Conseil coopératif, très ritualisé et « solennel ». Les élèves s’installent en cercle de façon à ce que chacun puisse voir tous les autres. On prend la parole avec le bâton de parole. Le président ouvre le Conseil par la formule « Je déclare le Conseil ouvert. », puis il nomme les points de l’ordre du jour. Il ouvre les tiroirs de la « boite à messages »…

Ce conseil a plusieurs fonctions :
• permettre aux élèves d’exprimer ce qui va, ce qui ne va pas
• élaborer des projets
• voter le règlement de la classe et diverses décisions (en début d’année, et selon besoin par la suite)
• régler les problèmes
• attribuer les ceintures de comportement

Avec mes CP/CE1 qui découvrent ce fonctionnement, j’ai décidé que ça serait moi qui serai présidente du Conseil (et secrétaire, je note tout dans le cahier du conseil), jusqu’à ce qu’un des élèves puisse (s’il a obtenu la ceinture de comportement noire) et souhaite endosser ce rôle. Le président établit l’ordre du jour et régule les prises de parole.
Concernant l’attribution des ceintures de comportement, après avoir écouté la demande et l’argumentation de l’élève, le conseil émet un avis, mais c’est l’enseignante qui prend la décision.

boite à messages conseil coopératif

La boite à messages :

J’ai choisi une boite à 3 tiroirs (trouvée à la Foir’ F…), dans lesquels les élèves peuvent dans le courant de la semaine y poster des messages écrits sur des papiers (prêts à être utilisés à cet escient juste à côté de la boite).

• Tiroir des râleries

• Tiroir des compliments

• Tiroir des demandes (avec notamment les demandes de changements de ceinture)

Certains élèves de CP essaient eux-mêmes d’écrire leur message de façon autonome, en utilisant les aides à leur disposition. D’autres font marcher l’entre-aide en sollicitant les élèves de CE1 qui sont ravis d’endosser le rôle de tuteur. Pour le moment, le tiroir des râleries n’a pas encore été utilisé, celui des compliments oui, et celui des demandes uniquement pour les ceintures. Les élèves se sont donc plutôt bien appropriés cet outil, ils aiment beaucoup le moment où on ouvre les tiroirs et où je lis les messages. Je pense qu’il faudra que je les guide en mettant moi-même un message dans le tiroir des demandes, qui n’aura pas de rapport avec les ceintures mais sur un projet ou une idée pour la classe, pour qu’eux-mêmes se projettent dans une utilisation à cette fin.

Les responsabilités :

J’ai adapté le fonctionnement d’attribution des responsabilités pour les intégrer à cette mise en place globale de gestion de classe, abandon de mes roues des responsabilités, qui avaient pourtant été bien pratiques !

J’ai donc réfléchi à un système où chacun aura toujours au moins une responsabilité, et où des responsabilités supplémentaires pourront être endossées par les élèves qui auront atteint un certain niveau dans les ceintures de comportement, preuve qu’ils sont assez responsables pour assumer ces responsabilités supplémentaires. Les responsabilités sont attribuées pour 2 semaines consécutives. Je tire au sort les prénoms, je note sur le panneau le nom de l’élève en face de la responsabilité qu’il a choisie avec son rang dans le tirage au sort (1 si c’est le 1er à choisir). La fois suivante, il n’y aura pas de tirage au sort, on prendra l’ordre en sens inverse pour les choix. Puis la fois d’après, il y aura à nouveau un tirage au sort.

Avec 2 semaines en responsabilités, les élèves ne pourront pas faire chacune des responsabilités dans l’année, ce n’est pas grave. Par contre, j’ai « sorti » des responsabilités à choix celles qui correspondent en réalité à des apprentissages que chaque élève doit impérativement (selon moi) pratiquer : le nombre du jour et le train des jours. Pour ces 2 responsabilités, c’est un passage par ordre alphabétique, 2 jours de suite, elles ne figurent donc pas dans le panneau. Mon affiche, collée à côté de la liste des responsabilités, comporte 4 colonnes à remplir, elle est donc prête pour 8 semaines, ensuite, il en faudra une autre… Il y a d’abord toutes les responsabilités de niveau 1, puis les 3 responsabilités de niveau 2 (accessibles aux élèves en ceinture bleue ou marron), et les 2 de niveau 3 (ceinture noire). (J’ai caché les prénoms en vert…)

panneau responsabilités

Documents à télécharger :

Je vous propose mes documents en pdf pour ceux qui souhaitent simplement les consulter, et en modifiable (LibreOffice Draw), pour ceux qui souhaitent se les approprier en les adaptant à leur classe (dans ce cas, ça me ferait rudement plaisir d’avoir votre retour de pratique, critiques constructives, idées d’améliorations possibles de mes documents, par un petit commentaire ou par un message via la rubrique « contact » 😉 )

• Les documents explicatifs de cette mise en place, collés dans le cahier de liaison :

Dossier ceinture comportement conseil coopératif

Dossier PDF

Dossier ceinture comportement conseil coopératif mod

Dossier modifiable

 

• Les fiches de suivi individuel pour le « Loup » :

Fiches suivi individuel Loup

Dossier PDF

Fiches suivi individuel Loup mod

Dossier modifiable

• Les étiquettes-images pour le tableau des responsabilités :

La plupart des images sont soit des images de Ludo (Merci à Mic pour les dessins de Ludo que vous pouvez retrouver sur sa fusée des responsabilités.), ou des images de chez Mysticlolly (merci à elle, j’adore !), ou du site Récit.

Images pour tableau des responsabilités

Dossier PDF

Images pour tableau des responsabilités

Dossier modifiable


Commentaire

Gestion de classe : ceinture comportement, conseil coopératif, responsabilités… — 8 commentaires

  1. Je reviens sur ton article pour savoir ce que tu en penses depuis sa mise en place. Je n’ai pas encore eu le temps de m’y mettre mais c’est ma prochaine priorité 🙂
    Encore merci de partager ton expérience! 🙂

    • Alors des choses ont été modifiées. Principalement la modalité de demande de changement de ceinture. Trop d’élèves n’y pensaient pas et ne progressaient pas du tout dans les ceintures uniquement pour cette raison. Nous en avons discuté en conseil, et nous avons décidé de faire un tour de table de conseil une fois toutes les 2 semaines (en alternance avec les changements de responsabilités) : les essais de ceinture démarrés 2 semaines plus tôt sont examinées pour validation ou non, et ceux qui veulent faire une demande d’essai prennent la parole. Du coup, notre boite à message n’est plus destinée à ce genre de demande, et elle « vivote », seul le tiroir « compliments » est utilisé, jamais le tiroir « râlerie » (il faut dire que les problèmes sont en général réglés au moment où ils se présentent), et le tiroir « propositions » reste vide. Je vais l’utiliser la semaine prochaine, on verra si ça « débloque » la situation.
      D’un point de vue général, pour le moment, bilan positif mais peut mieux faire ^^

  2. Très intéressant, j’aime bien notamment ta mise en place des ceintures de comportement.
    Je pratique le conseil de coopération depuis une dizaine d’années, c’est vraiment un outil super pour la gestion de la vie de classe.
    Merci pour ton article !

    • Merci pour ton message, je débute en terme de conseil de coopération, je perçois le potentiel positif pour la vie de classe, je pense que je vais l’adopter en durée indéterminée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *