AccueilAteliers Individuels AutonomesAteliers Individuels Manipulation Autonome GS

Comme expliqué dans l’article Les Ateliers GS/CP – présentation générale de l’organisation, cette année 2015/2016 est une année particulière, puisque j’expérimente dans ma classe la mise en place d’Ateliers Individuels de Manipulation Autonome, en tant que support majoritaire pour les apprentissages des GS.

Pourquoi ?

La raison principale est la recherche d’une organisation adaptée à la grande hétérogénéité des élèves de GS présents dans ma classe cette année, l’objectif étant que chacun puisse avancer à son rythme dans les apprentissages, sans être confronté à la comparaison directe qui découle des ateliers traditionnels (« je suis trop lent, je suis le dernier, j’abandonne », « je vais (trop) vite pour être le 1er », « je suis nul, je n’y arrive pas alors que les autres ont fini »…), et ainsi, accepter de se mettre au travail (ce qui n’était pas gagné d’avance !), et pourquoi pas avec le sourire ? et bien oui, pourquoi pas ? d’où : développer encore davantage l’apprentissage par la manipulation et par le jeu, avec du matériel attractif, et le plus souvent possible auto-correctif.

Tout ça, ça ne vous rappelle rien ? Montessori, bien-sûr ! Il y a quelques mois encore, je ne connaissais pas bien Montessori, et d’ailleurs je ne suis toujours pas une spécialiste, loin de là, je n’ai que très peu lu de lecture théorique, puisqu’à la base, mes objectifs ne découlent pas de la volonté de mettre en place la théorie de Maria Montessori dans ma classe, non ! C’est en faisant des recherches avec mes objectifs que j’ai été amenée à découvrir et parcourir des pratiques de classes qui correspondaient à mes attentes. Et il se trouve que ces pratiques découlaient de la pédagogie Montessori. J’ai donc fait quelques achats de matériel, réadapté du matériel présent dans ma classe pour le rendre auto-correctif et utilisable en individuel, et j’ai décidé d’expérimenter le libre choix par les élèves des activités.

Je dois dire qu’après 2 périodes avec cette pratique, je reviendrais difficilement en arrière si j’y étais obligée… Je n’ai pas beaucoup de recul, mais un petit bilan de fin de période 2 me permet pour l’instant de dire que : les élèves sont tous très motivés, ils progressent tous, chacun avec son propre rythme, dans un grand respect de ce que chacun fait et l’ambiance de la classe est très agréable !

Comment ?

Plusieurs fois par jour, les élèves sont donc en atelier, chacun choisit ce qu’il veut faire, prend son matériel et s’installe, soit à une table, soit par terre avec un petit tapis. Les élèves ne peuvent prendre que les ateliers qui leur ont été présentés. Ils s’exercent autant qu’ils veulent sur le même atelier. J’ai mis en place un système de cahier de brevets pour le suivi des réussites, comme Fofy. Les cahiers sont à la disposition des élèves, qui peuvent les consulter quand ils veulent. Dans les cahiers ne sont collés que les brevets des ateliers qui ont été présentés à l’élève en question, chaque cahier est donc propre à son propriétaire. Quand un élève pense pouvoir valider un brevet, il me le dit, et il se met en condition pour la validation (ne prend pas d’outils d’aide, n’utilise pas le système auto-correctif). Quand il a terminé, je passe pour valider avec lui en direct, ou prendre une photo quand cela suffit, et l’élève peut fièrement colorier son brevet !

Parfois, quand un élève ne choisit pas de lui-même un certain type d’atelier plusieurs jours de suite, je lui en parle, et en général, il se précipite dessus. Mais c’est assez rare, et je pense que le cahier de brevets permet aux élèves de se réguler eux-mêmes, parce qu’ils ont envie de progresser et de montrer ce qu’ils ont appris.

Concrètement, le contenu ?

Vous trouverez les différents ateliers proposés dans ma classe dans les articles dédiés aux 3 pôles de ma classe, mais pour beaucoup, je n’ai rien inventé, je me sers de ce que d’autres collègues proposent sur leur blog.

> Mes ateliers sont donc organisés avec les 3 pôles (« coins », « ambiance »…) suivants :

 Langage :

Langage

Structurer sa pensée :

Structurer sa pensée

Explorer le monde :

Explorer le monde

> Le listing des ateliers mis en place lors des 2 premières périodes :

Listing AIM GS> Quelques blogs ressources :

Fofy à l’école

Zaubette

La classe de Laurène

Classeur d’école

Dys é moi (Zazou et Madel)

Les alphas de LaCatalane

La classe de Luccia


Commentaire

Ateliers Individuels Manipulation Autonome GS — 8 commentaires

  1. Bonjour !
    T1 j’ai été affectée à 2 jour de la rentrée sur une classe de GS/CP et je peine à trouver mes marques pour les GS (la maternelle est totalement inconnue pour moi) mais j’ai vraiment très envie d’aller vers un fonctionnement comme le tien en favorisant l’autonomie et l’apprentissage à son rythme. Cependant j’ai quelques questions :
    – fais tu quand même des ateliers dirigés ? Si oui à quelle fréquence ?
    – à quel moment leur présentes-tu les nouveaux ateliers qu’ils auront ensuite à disposition ?

    Merci pour tes réponses et bonne fin de semaine

    • Bonjour,
      – par atelier dirigé, si c’est de séances de découverte de nouvelles notions dont tu parles, oui, bien sûr ! Je n’avais qu’un groupe réduit de GS, donc ils étaient tous avec moi pour ces temps-là. Pour la fréquence, et bien chaque semaine, si tu consultes mon emploi du temps de l’année dernière, cela correspond aux temps « Maths, Phono, écriture, langage… », mais quand les élèves de GS étaient en atelier, ils étaient tous en autonomie (pas d’atelier « dirigé » avec moi)
      – et sur ces mêmes temps, cela pouvait être les présentations de nouveaux ateliers…

      • Merci beaucoup 🙂 Je vais regarder ton emploi du temps de l’année dernière alors ! J’espère pouvoir me lancer rapidement.
        As-tu un outil pour le suivi des ateliers autonomes ?

  2. Merci pour tes explications et tes documents.
    J’ai mis en place pas mal de choses depuis la rentrée mais rien n’était vraiment organisé.
    A partir de janvier, je compte faire ça mieux !
    Passe de belles fêtes 🙂

  3. Merci de partager toutes ces expériences…
    Je travaille de cette manière avec mes GS depuis quelques années (tout en gardant d’autres temps d’ateliers), et l’autonomie et les résultats sont bien là ! Bien sûr, cela demande beaucoup de préparation, mais quand ça roule, c’est formidable, et quel calme dans la classe.

  4. Coucou ! Je trouve ça génial ! Quelles ressources as tu lu de Montessori ? Car pour moi, c’est pareil, ma philosophie de classe idéale ressemble aussi à Montessori et j’aimerais trouver des choses concrètes sur cette pédagogie. J’ai expérimenté du Freinet, et il y a aussi des choses intéressantes. J’aimerais arriver à mélanger les deux dans ma « classe idéale »
    Cette année, je fais des remplacements mais j’espère pouvoir avoir un poste fixe pour l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *